CopyPastehas never been so tasty!

geek

by anonymous

  • 0
  • 0
  • 0
199 views

Bonjour chers lecteurs.

Je me suis récemment découvert une nouvelle passion pour les livres qui se lisent à l'envers, les émissions de télé sous-titrées et la musique dont je ne comprend pas les paroles. En essayant de partager cet intérêt nouveau avec d'autres personnes, je me suis vite rendu compte que tout le monde trouvait le fait d'aimer ce genre de culture "geek". Bien évidemment, ce n'est pas la première fois que j'entend cette genre de catégorisation (étant moi-même plus "jeux-vidéos" que "sports" au secondaire) mais c'est à peu près à ce moment la que j'ai commencé à me demander le véritable sens du mot "geek". En demandant à plusieurs personnes ce qu'ils en pensaient et en testant cetaines situations, j'ai eu des résultats étonnants alors j'ai décidé de synthétiser tout ça. (Évidemment j'aurais pu aller voir sur Wikipédia mais qui suis-je pour prendre une définition toute faite alors que j'ai plein de ressources pour me faire la mienne)

En premier lieu, la musique. Après avoir mis quelques chansons japonaises dans mon Ipod, j'en ai fait jouer une dans un pièce avec du monde "normal". La première réaction fut "Ouache, enlève ta musique de geek! On est pas comme toi", par quoi j'ai du en venir à certaines conclusions.

Soit:

1. Le japonais est un language de geek
2. Écouter une chanson dont on ne comprend pas les paroles est geek

Bien sûr, comment est-ce qu'un langage reconnu comme une langue officielle internationalement pourrait être subjecte à un tel terme péjoratif. Je me permettrai d'écarter cette possibilité. Pour ce qui est de l'autre point, je vous demande lecteurs qui avez des amis (ou peut-être même vous aussi) qui écoutez par exemple du Rammstein (groupe de musique qui chante en allemand) ou une genre de deathgrindcoresick metal dont les paroles ne sont définitivement pas faites pour être comprises, avez-vous déjà effleuré l'idée de trouver ces pratiques "geek"? Pas moi en tout cas. Il doit y avoir un point qui m'échappe en quelque part, veuillez m'en aviser.

Pour ce qui est des mangas, c'est simplement une bande dessinée, qui se lit de droite à gauche. Ça aussi c'est geek, est-ce que c'est l'aspect "lire à l'envers" ou l'aspect "bande dessinée"? J'opterais plus pour bande dessinée puisque l'autre ne fait pas vraiment de sens à mes yeux. Encore une fois, comme pour la musique, si on prend n'importe quel exemple, ça ne colle pas. Mon oncle a une collection de Tintin qu'il a eu aux cours des ans, il les aime bien, c'est bien Tintin, un petit blond qui se promène au tour du monde.

J'en suis venu à la semi-conclusion que la plupart du monde ne savent pas ce que signifie le mot geek et qu'ils n'ont probablement jamais essayé de méditer à ce sujet, je dois dire pour moi-même que je ne le sais pas plus, c'est pourquoi je me questionne. J'ai alors entrepris à demander à quelques personnes de me définir dans leurs mots le terme geek. J'ai entendu des tonnes d'histoires qui variaient beaucoup, mais la plupart du temps les avis étaient séparés chez les deux sexes. Les filles étaient plus du bord qu'un geek est un accroc aux jeux vidéos et à l'ordinateur, tandis que les gars optaient plus pour ceux qui aiment faire des activités qui limitent les contacts sociaux ou une personne qui n'est pas physiquement attrayante et qui a peu ou aucun succès avec l'autre sexe. En englobant ces attributs, on obtient le geek parfait, on peut bien se faire l'image de l'homme dans le début de la vingtaine un peu trapu, avec moins que 100 amis sur facebook, encore vierge, qui vit dans le sous-sol de ses parents, qui joue a Minecraft pendant des heures, qui ne va jamais clubber et qui porte des lunettes.

À brûle-pourpoint j'aimerais préciser que c'est pas en écoutant de la musique japonaise que je vais commencer à avoir des pousses d'acné et que ma vue va diminuer. À la lumière de ces observations je pourrais être en position pour formuler une première définition du terme geek. Je m'essaie...

Geek: adj. Personne qui est passionné par une certaine activité... qui le renferme sur lui-même et qui l'empêche d'avoir des contacts sociaux?

Bon ça ne fait pas vraiment de sens et ça colle pas du tout. Premièrement être passionné de quelque chose c'est pas être geek c'est être passionné. Je pense tout de suite aux fans de hockey, qui regardent chaque match religieusement, qui crient à chaque but et qui sont en beau fusil envers l'autre équipe. J'ai jamais entendu un partisan du Canadien se faire traiter de geek. Deuxièment, pour ce qui est du renfermement sociale, je suis la preuve vivante que c'est faux, si évidemment je suis un geek, mais bon d'après la majorité du monde, je le suis. Il y a surement alors une liste bien précise d'activités dont avoir un intérêt assez prononcé à, pour être officiellement considéré geek. Il ne me surprendrait pas que cette liste d'activités soit intimement reliés à la liste des activités qui ne sont pas généralement faites par le monde "normal". On pourrait ici tomber dans toute la discussion du "mainstream" et ce n'est pas le point. Il reste quand même que ça ressemble un peu à ça il faudra dire. C'est probablement une conspiration envers ceux qui ne se conforment pas à la masse, et ça ne serait absolument pas étonnant considérant à quoi ressemble la société de nos jours!

Je suis quand même dans l'incapacité de formuler une définition sans être capable de me contredire moi-même, si vous vous croyez meilleurs que moi, je vous invite à m'en faire part, puisque ça me tracasse un peu d'ignorer de quoi on me catégorise.

Add A Comment: